gif anim& colombe

Nous sommes tous des êtres doués de grandes capacités d’adaptation. Chaque instant de notre vie, nous expérimentons, nous analysons et nous évoluons.

Alors, pourquoi, parfois, face à certaines situations ou vous avez vraiment besoin d’être au mieux, vous éprouvez des peurs, des doutes qui semblent ancrés au plus profond de vous même ? Pourquoi vous vous freinez, vous vous limitez alors que quelques secondes après, dans votre dialogue intérieur, vous résolvez la situation de façon parfaite ? Pourquoi, face à certains environnements, vous pouvez avoir des à priori qui vous empêchent de vivre sereinement vos communications ?

Origine de vos certitudes actuelles, de la perception que vous avez de vous même

Selon Louise Bourbeau (les 5 blessures qui empêchent d’être soi même), depuis votre plus tendre enfance, vous vous êtes construit avec des expériences parfois blessantes comme :
– le rejet,
l’abandon,
– l’humiliation,
– la trahison,
l’injustice…

qui ont en commun le manque d’amour et de reconnaissance (ou l’impression du manque d’amour et de reconnaissance).

Votre histoire familiale, l’attitude de vos professeurs, votre environnement, les médias, vos expériences de vie personnelles, les tâches que vous n’avez pas réussi à réaliser à un instant T vous ont enseigné comment vous comporter, comment agir, quelles peuvent être vos limites et constituent vos croyances actuelles.

Vous pensez peut-être avoir tendance à l’embonpoint, à manquer d’énergie, à être toujours fatigué. Vous manquez peut-être d’estime de vous, de confiance en vous ?

Ces pensées semblent vous définir, vous, vos capacités, vos talents, vos aptitudes et vous les considérez peut être comme des vérités absolues. Elles agissent comme de véritables programmations. Et pourtant, elles ne sont pas vous. Elles appartiennent au passé et ont été résolues. Si vous regardez le côté positif, elles vous ont permis d’acquérir votre volonté, votre courage, votre autonomie et de devenir qui vous êtes : une personne intelligente douée de grandes qualités. Vous avez intégré les blocages, mais aussi la force de les surmonter.

gif oiseau animé1

Comment vous libérer de vos anciennes programmations improductives et bloquantes ?

Pour changer tout cela et aller de l’avant, vous avez un outil formidable : votre dialogue intérieur.

Vous pouvez introduire la pensée que VOUS VOULEZ au cœur de votre dialogue intérieur.

Le pouvoir de votre imagination est illimité et est un droit acquis de naissance. Exprimez-le.

N’imaginez pas des pensées que vous ne voulez pas voir se manifester. Imaginez ce que vous désirez vivre.

Chaque fois que vous vous surprenez à penser à ce que vous ne voulez pas dans votre vie, dites vous STOP et introduisez dans la bande passante de votre dialogue intérieur ce que vous voulez. Imaginez des détails, votre bonheur….

Identifiez vos fausses croyances et remplacez les par leur contraire. Vous êtes persuadé que vous manquez d’énergie ? Je suis plein d’énergie. Vous pensez que vous êtes rejeté ? Je suis aimé et j’aime cette personne, etc…

Pour les amateurs de médit :

installez-vous confortablement. Mettez vous à l’écoute de votre respiration. Inspirez et expirez lentement, profondément. Détendez votre corps. Sentez votre bien être à chaque respiration. Pensez à vos blessures de vies. Transformez les en expériences bénéfiques. Doucement, continuez à respirer profondément. Vous vous sentez merveilleusement bien.

Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi. (Uell Stanley Andersen)

Vous êtes un être merveilleux, parfait, bien plus que vous ne l’imaginez, bien plus que ce que l’on vous a appris. Plus vous y penserez, et plus vous vous retrouverez. Les actes suivent la pensée et la manifestation suit les actes. Chaque chose inventée par l’homme a, en premier lieu, été imaginée, dessinée, créé, et nous avons des chaises des bureaux, des ordinateurs grâce à notre imagination, nos pensées, et nos actes pour les réaliser.

Ce qui est désormais démontré n’était autrefois qu’imaginé (William Blake).

Que vivez vous aujourd’hui ? Que pensiez vous hier ? C’est bien la même chose, n’est-ce pas ?

Reformulez votre perception de vous même positivement :

– je suis intelligent (e),
je suis courageux (se),
j’ai confiance en moi,
je m’aime,
je me sens de mieux en mieux,
j’aime mes émotions,
je réussis tout ce que j’entreprends…

pensée positive3D’autres affirmations positives dans les prochains articles…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Laissez un commentaire