estime de soi

Bonjour,

Vous avez envie d’avoir une super estime de vous et une super confiance en vous et tout réussir ? Je vous propose quelques pistes dans les paragraphes qui suivent…

L’estime de soi se construit dès l’enfance

Dans l’idéal, les parents, l’environnement familial et les éducateurs, instituteurs et autres, valorisent les réussites de l’enfant et l’aident à surmonter ses échecs avec bienveillance.

Ainsi, l’enfant construit sereinement son estime de soi et développe des aptitudes pour faire face à l’adversité tout au long de sa vie.

Dans la réalité, bien souvent, ce n’est pas ce qui se passe. Il est bien plus fréquent de voir des parents et l’environnement souligner les échecs et dévaloriser l’enfant en oubliant les réussites.

Les petits mots tels que « tu es nul(le) », « tu n’arriveras jamais à rien » sont dévastateurs.

Et si je vous racontais une histoire ? C’est l’histoire de mon fils, de mon Adam.

A 5 ans, il ne parlait pas et les spécialistes me disaient qu’il ne parlerait jamais, tout au plus 50 mots dans toute sa vie.

Ils l’ont catalogué « troubles envahissants du comportement ». autiste…

J’ai même conservé un QI d’une neuropsychologue qui a écrit : état végétal…

Si j’avais écouté le corps médical, les professeurs et compagnie, je n’aurais rien fait. Il l’auraient mis sous médicaments et il ne se serait rien passé…

Mais il n’en était pas question.

Un jour, j’ai rencontré une pédiatre extraordinaire qui m’a dit : ne regardez jamais ce que l’enfant ne sait pas faire mais ce qu’il sait faire.

Mon coeur de maman me disait que je pouvais faire quelque chose. J’ai cru en lui et en moi. Je me suis dit : je peux lui apprendre. Je me suis assez estimée et je l’ai assez estimé pour croire que c’était possible.

Comment j’ai fait ? Je lui ai donné autant d’estime de soi que j’ai pu. Je lui parlé en pensant qu’il comprenait, bravant mon environnement d’alors.

Je me souviens d’un professeur du service hospitalier de Bordeaux qui m’a dit, ou plutôt a dit à une quinzaine d’élèves sans même s’adresser à moi, en me tournant le dos, que je ne voulais pas qu’il me dise des résultats  devant mon fils parce que je pensais qu’il comprenait tout.

Il a précisé, « il est évident qu’il ne comprend rien et je vais vous faire part de mon avis sans tenir compte de l’avis de la mère ». C’était juste énorme !

Alors, je ne suis pas en train de dire que tous les professeurs se comportent ainsi, loin de là. Je remercie tout le personnel  hospitalier pour son bon travail.

Je dis juste que ce professeur là, je dois le remercier chaudement : il voulait que je mette Adam en hôpital de jour et bien évidemment, je n’en ai rien fait.

J’ai joué avec lui, valorisant chacune de ses réussites avec des mots, avec des cartes, avec tout ce qui le faisait sourire et rire.

J’ai rencontré des spécialistes de la technique ABA, (technique de remédiation cognitive par valorisation de l’enfant) et j’ai appliqué.

Je l’ai entouré d’une équipe de thérapeutes géniaux, une neuropsychologue, une orthophoniste, une psychomotricienne, un kinésithérapeute ostéopathe, une ergothérapeute et d’autres encore tous plus extraordinaires les uns que les autres.

Et du coup, vous vous demandez ce qui s’est passé ? Il a 14 ans aujourd’hui et parle comme vous et moi. Je ne dis pas qu’il est parfait, mais qui l’est ? Pas moi, pas lui, personne. Mais quel bonheur !

Qu’est ce que j’ai appris de cela ? Qu’avoir de l’estime de soi et de la confiance en soi permet d’avancer, de se dépasser et de réaliser ce que les autres pensent impossible…

Quelle est votre expérience personnelle ?

Je vous propose de prendre une feuille et de noter 5 souvenirs de votre enfance, positifs ou négatifs qui ont construit votre estime de vous.

S’il y a quelques points négatifs, notez ce que vous, vous voulez aujourd’hui. Que voulez vous vivre demain, que voulez vous penser aujourd’hui ?

Par exemple, « Je  n’arriverais jamais à rien deviens » : « je réussis facilement tout ce que j’entreprends ».

En quoi l’estime de soi est importante ?

Une personne qui a une bonne estime de soi voit le verre à moitié plein et n’hésite pas à agir, concrétisant ses besoins et ses désirs.

Une personne qui n’a pas une bonne estime de soi a très peur de l’échec. Lorsqu’elle en subit un, elle peut même s’identifier à l’échec : je n’ai pas réussi… alors, je suis nul(le)…

Elle se sent inférieure aux autres et a du mal à avoir des relations sociales épanouissantes.

Elle observe sa vie et celle des autres avec les filtres de ses croyances très limitantes.

Imaginons qu’une telle personne, on va la nommer Sylvie, passe une soirée avec des amis.  Sylvie pense que Pierre est bien meilleur qu’elle dans l’art de la conversation. Elle va penser : il est meilleur que moi, je suis nul(le), je vais avoir l’air de quoi si je raconte une histoire ? Toute la soirée, elle va se taire et tenter de se faire toute petite, de s’effacer. Elle va se dire : « je suis nulle ».

Comment va t’elle se sentir, pendant et après cette soirée ? Bien ou pas bien ? Que va t’elle penser d’elle même ?

En réalité, NON, elle n’est pas nulle, elle est l’égale de cet ami et elle a sa place auprès de lui et dans la société. Elle a son mot à dire. Elle a quelque chose à apporter au monde, comme chacun d’entre nous.

Dans notre société, les médias exercent une pression énorme sur l’importance des possessions matérielles et sur les performances.

Il y a une espèce de folie comparative. Ne vous comparez surtout pas avec les magnifiques filles des pubs de télé. Elles sont maquillées, apprêtées au mieux. Les images sont retouchées… Impossible de ressembler à cela. Ne soyez pas insatisfaite de vous. Votre corps est votre ami.

Laissez vous tranquille dans votre dialogue intérieur.

Une basse estime de soi est synonyme d’angoisse et de peur.

Imaginons une jeune adolescente qui a décidé de se comparer aux canons plastiques irréels des publicités. Comment va t’elle se sentir ? Frustrée, inquiète pour sa séduction, son avenir ?

Et pourtant, elle est unique et a sa beauté propre…

La bonne nouvelle, c’est qu’une estime de soi basse, ça se soigne facilement, en autant de temps qu’il en faut pour penser…

estime de soi2

N’attendez pas de devenir parfait

Tout d’abord, oubliez l’envie de devenir parfait(e). Personne n’est parfait et c’est très bien comme cela.

Imaginez un monde ou tout le monde serait parfait… Non, mais quel ennui… Il n’y aurait pas de possibilité de discuter, puisque tout serait parfait… Il n’y aurait pas de challenge, d’aventure possible, pas de croissance possible, et c’est l’un de nos besoins vitaux…

Donc l’objectif n’est pas de devenir parfait, ni d’attendre de devenir parfait.

Déterminez votre niveau d’estime de vous-même

Je vous propose de reprendre la feuille de papier que vous avez utilisé au début de cet article.

Ecrivez dessus :

  • Estime de moi dans ma vie familiale : notez un chiffre de 1 à 10, sachant que 10 est parfait
  • Estime de moi dans ma vie sociale : notez un chiffre de 1 à 10,
  • Estime de moi dans ma vie amoureuse : notez un chiffre de 1 à 10,
  • Estime de moi dans ma vie professionnelle : notez un chiffre de 1 à 10,
  • Estime de moi dans ma vie matérielle : notez un chiffre de 1 à 10,
  • Estime de moi au niveau de ma santé : notez un chiffre de 1 à 10.

Ecrivez en face de ce qui ne vous convient pas ce que vous voulez vraiment, votre vision élevée.

Notez 5 solutions créatives pour y arriver.

Préparez et programmez un plan d’action précis en commençant par un petit pas chaque jour. C’est brique après brique qu’une maison se construit.

A votre avis, à quoi ressemblera votre monde quand vous aurez une bonne image de vous ?

estime de soi3

Comment booster votre estime de vous en  5 points

  1. Ne vous dénigrez jamais. Oubliez totalement les je suis nul(le) et autres. Vous ne diriez pas cela à un ami, alors, pourquoi vous le dîtes à vous-même ?
  2. Faites la paix avec votre passé. Profitez en pour donner un sens à vos souffrances passées en observant ce qu’elles vous ont apportées, quelle qualité, quelle compétence vous ont elles obligées à développer pour les surmonter ? Vous vivez aujourd’hui et non hier ou demain. Concentrez vous sur votre instant présent.
  3. Faites le tour de vos qualités. Reconnaissez vos talents.
  4. Vivez en accord avec vos valeurs.
  5. Aimez vous, « tombez en amour pour vous même » comme le disent nos amis Canadiens.

Dites le : je m’aime, quoi que j’ai fait, je m’aime. Si tout n’est pas comme je le voudrais, je ferais mieux la prochaine fois.

La personne avec laquelle vous allez passer le plus de temps dans votre vie, c’est vous. Vous n’avez pas envie de passer du temps avec une personne qui a peur, qui ne se sent pas bien, qui met certains de ses problèmes sur le dos de la société ou des autres, n’est ce pas ?

Vous préférez largement passer du temps avec une personne bien, forte, en paix avec elle même, lumineuse, que vous considérez digne d’amour ?

Et bien, soyez cette personne, dites le : j’ai de la valeur, je prends soin de moi et je m’aime.

Cultivez une bonne image de vous-même.

Pensez à votre corps tel qu’il est. Il n’est pas votre ennemi. Il est votre allié. Prenez soin de lui, donnez lui de l’amour.

Accordez vous votre confiance en vous.

Je vous propose cette affirmation : je m’aime, je m’honore et je me respecte comme je respecte un ami, je suis mon ami.huile essentielle

L’huile essentielle qui peut vous aider

Je vous propose aujourd’hui de déposer sur un galet poreux quelques gouttes d’huile essentielle de rose.

Vous pouvez aussi déposer quelques gouttes d’huile de rose dans une huile végétale bio comme de l’huile de sésame ou de noisette ou autres et vous frictionner les poignets, le cou, le bas du dos et vos voutes plantaires avec.

Qu’est ce que cette belle huile va vous apporter ?

Elle va vous inviter à réparer les zones de non amour de vous issues du passé et de vos expériences.

Elle vous aide, si vous le souhaitez, à lâcher prise sur ce qu’il faut lâcher prise. Elle va vous aider à pardonner, à vous même, aux autres et vous libérer.

Elle va vous aider à vous débarrasser des carapaces de protection que vous avez collé sur vous même à chaque chose que vous avez considéré comme un échec.

Elle va vous nourrir d’amour et vous aider à vous aimer vous même, à aimer toutes et tous et la terre qui vous porte.

Vous avez envie de découvrir comment booster votre bien être avec l’aide des cristaux, des huiles essentielles, des hydrolats, des méditations, et des affirmations positives ?

Inscrivez vous gratuitement à mes envois et recevez en cadeau de bienvenue « 9 couleurs pour booster votre bien-être et votre énergie » en cliquant ici.

estime de soi4