fleur

Bonjour,

Dans cet article, je vais vous dire comment réaliser un élixir de ronce dans les règles de l’art, et vous parler de la fête du soleil qui s’approche à grands pas.

Je vais en profiter pour vous donner la liste des plantes reines de cette merveilleuse fête.

La fête du soleil

La fête du soleil est célébrée dans la nuit du 23 au 24 juin  depuis la nuit des temps. Pourquoi ce jour là ? parce que le soleil est alors au sommet de sa puissance.

Les forces de la terre sont alors à leur apogée.

Les plantes sont nourries de cette puissance et « gardent leurs vertus tout l’an » selon les textes anciens.

Le soleil était source de lumière, de chaleur et de vie pour nos ancêtres les Celtes.

Ils l’honoraient en allumant de grands feux de joie.

Les couples sautaient au dessus des flammes pour rester amoureux toute l’année et être fertiles.

Nos ancêtres fêtaient l’amour, la fertilité des hommes et de la nature, et priaient alors pour que le soleil fasse mûrir les récoltes, les grains, les fruits et les légumes et protège les hommes et le bétail des maladies.

Cette fête a été reprise par l’Eglise et a été baptisée : fête de la Saint Jean Baptiste, du nom d’un Saint qui a évangélisé après une longue retraite solitaire dans le désert.

La fête commence à l’aube

Si vous avez envie de cueillir vos plantes médicinales dans les meilleures conditions possibles, choisissez donc de les cueillir ce jour là, avant midi.

La recommandation de nos anciens est de les cueillir avec le coeur aussi frais que les mains et le ventre vide après une folle nuit.

Ils conseillent de marcher à reculons pieds nus dans la rosée, et que la main ne prenne pas plus que nécessaire.

Il ne s’agit pas de cueillir toutes les plantes mais de cueillir quelques fleurs, juste ce dont vous avez besoin et pas davantage  pour laisser à Dame nature ce qu’il est bon de lui laisser.

Il est bon, ce jour là, d’avoir le coeur en amour.

Vous pouvez donc récolter en premier les plantes qui composent la « poudre de badinage  »  : quelques fleurs de marjolaine, de thym, de verveine et de myrte que vous ferez sécher à l’abri de l’humidité et de la lumière avant de les réduire en poudre.

Vous pourrez ensuite en faire des sachets de senteur à disposer dans la chambre avant des nuits amoureuses.

les 7 plantes sacrées sont :

L’armoise, fille d’Artémise, déesse des femmes. On la trouve aux détours des chemins et des fossés. En infusion, elle apaise les troubles féminins et apaise les troubles digestifs.

La joubarbe : elle aime les pierres et les murs secs et ressemble à un mini artichaut. Appliquée en cataplasme, elle apaise les inflammations cutanées, , les piqûres d’insectes et les gerçures.

Le lierre terrestre : il s’installe facilement dans la fraicheur des forêts et des haies. Il aide à lutter contre les problèmes ORL.

La marguerite aide les plaies à se cicatriser.

L’achillée millefeuille, ou herbe aux blessures, donne du tonus, de la force, équilibre les cycles féminins et lutte contre les parasites intestinaux. On dit que la mère d’Achille a trempé son fils dans de l’eau ou elle avait disposé des fleurs d’achillée millefeuille. Grâce à ce traitement, il est devenu fort et puissant, invincible. On raconte aussi qu’elle l’a tenu par la cheville et que c’était son seul point faible. Il est mort d’une flèche dans la cheville.

le millepertuis est la fleur solaire par excellence, on la nomme aussi l’herbe du charpentier, entre autres. Elle aime les prés ensoleillés. Elle est anti-stress, apaise les inflammations cutanées, les muscles douloureux et les douleurs rhumatismales en friction. Je vous proposerais de réaliser une huile de millepertuis dans mon prochain article. Vous pouvez en trouver en pharmacie et en boutique biologique. L’huile est photosensibilisante. Vous ne devez pas vous exposer au soleil après l’avoir utilisée.

la sauge est tonifiante, stimulante. Elle équilibre le système digestif. Elle apaise et régule les troubles féminins.

Selon les régions, on peut rajouter l’angélique, l’aubépine, la bourrache, la capucine, la lavande, la marjolaine, la mauve, la mélisse, la menthe, la myrte, le romarin, la ronce, le thym, la verveine et bien d’autres encore.

DSC_1385

Pourquoi réaliser un élixir de ronce

L’élixir de ronce ou de murier sauvage va vous aider à savourer votre instant présent.

Il va vous aider à lâcher prise, à vous focaliser sur vos projets, à les concrétiser et à vous engager.

Il va aussi vous inviter à plonger au coeur de vous même, au cours de méditations bienfaisantes.

La teinture mère de ronce (l’étape juste avant l’élixir) va aussi être très utile lors de dérangements intestinaux, viraux, parasitaires ou bactériens ou de problèmes ORL.

Comment réaliser une teinture mère et un élixir de ronce

Il vous faut :

  • de l’eau de source,
  • de l’eau de vie biologique,
  • un récipient de verre,
  • un filtre naturel, un entonnoir,
  • Trois flacons de 30 ml désinfectés, à l’alcool ou bouilli pendant au moins 5 mn, un  pour conserver la teinture mère et un pour conserver l’élixir,
  • 2 étiquettes.

Réalisez votre élixir :

  • Remplissez le récipient de verre avec l’eau de source.
  • Déposez les fleurs dessus.
  • Laissez les infuser doucement au soleil pendant 3 heures.
  • Filtrez.
  • Remplissez le flacon à moitié d’eau de vie et à moitié de l’eau de ronce solarisée.
  • N’hésitez pas à dynamiser la préparation en lui faisant décrire des huit de l’infini 9 , 12 ou 21 fois.
  • Si vous êtes bioénergéticien ou bioénergéticienne, c’est le moment pour vous d’oeuvrer pour faire en sorte que cette préparation devienne absolument parfaite pour vous et ceux qui l’utilisent,

A ce stade là, votre préparation se nomme essence mère ou teinture mère.

Notez Teinture mère de ronce et la date sur une étiquette et collez là sur le flacon.

Vous pouvez conserver cette teinture mère à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Pour préparer votre élixir

Remplissez un flacon de 30 ml d’eau de vie et ajoutez 6 gouttes de teinture mère.

Notez Elixir de ronce et la date sur une étiquette et collez là.

Vous pouvez conserver cet élixir à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Déposez 21 gouttes d’élixir dans une bouteille d’eau et buvez là  tout au long de la journée avant 17h.

Vous pouvez aussi déposer 9 gouttes le soir avant d’aller vous coucher dans un verre d’eau à température ambiante et le boire.

Buvez en cure de 9, 12 ou 21 jours.

Et maintenant, je vais vous poser une question

Avez vous envie de vous sentir bien ? Avez vous envie de booster votre concentration, votre mémorisation et votre bien-être général ? Je vous propose tout cela avec des couleurs en cliquant sur ce lien : « 9 couleurs pour booster votre bien-être et votre énergie ».

Si vous connaissez des recettes de bienfaits avec Dame Nature, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires sur ma page. Je publierais soit sur la page soit sur le blog avec votre nom  si vous le souhaitez.

N’hésitez pas à commenter et à partager cet article si vous l’avez aimé.

Je vous souhaite une excellente journée.

he5