Bonjour les Amis(es),

Aujourd’hui, je m’adresse aux amoureuses(x) de la cueillette des fleurs sauvages dans les champs et dans les forêts.

Nous approchons à grands pas du 21 juin, solstice d’été.

Ce jour là, les énergies sont les plus fortes de l’année pour nos amies les fleurs et les plantes et pour nous même.

Dans cet article, je vous invite à marcher dans les pas de nos ancêtres et d’aller cueillir et préparer des fleurs pour votre bien-être et pour celui de vos proches.

La fête du solstice d’été

Ce jour là, nos ancêtres disaient qu’il faut avoir le cœur aussi frais que les mains, le ventre vide après une folle nuit, et s’accrocher un grand panier au bras…

Ils festoyaient et, au petit matin,  Ils allaient marcher pieds nus dans la rosée.

Ils cueillaient des fleurs et des plantes pour se soigner toute l’année et pour concocter des poudres pour l’amour, des protections et des portes bonheurs, entre autres.

Je vous propose une technique de fabrication d’une huile de santé avec des fleurs considérées comme sacrées un peu plus loin dans cet article.

 

Mais pourquoi nos ancêtres faisaient ils la fête ces jours là ?

Les premières traces de ces fêtes remontent  à 3000 ans. Et elles sont sans doutes bien plus anciennes encore.

Nos ancêtres accordaient une importance majeure à l’agriculture et à la terre nourricière. Sans elle, pas de nourriture équilibrée. Sans nourriture équilibrée, pas de vie.

Les semailles et les récoltes sont liées aux cycles de la nature.

Le solstice d’été est le jour ou il y a un maximum de lumière dans la journée et ou les plantes sont au maximum de leur force.

Ils cueillaient le matin, préparaient les festivités le jour, festoyaient le soir et allumaient des feux à la tombée de la nuit en l’honneur du soleil et de l’énergie que sa lumière offre à la terre.

Ces feux permettaient d’invoquer la bienveillance des divinités associées à  la chaleur, aux récoltes, à la fertilité et à la vie.

Si nos ancêtres dansaient autour  du feu, ils étaient mariés dans l’année. S’ils sautaient sur le feu, ils avaient de la chance toute l’année

Plus tard, la Papauté rebaptise la fête. Elle se nomme fête de Saint Jean Baptiste, (cousin de Jésus).

Les plantes sacrées de la Saint Jean sont :

Juste avant de vous en parler, j’aimerais vous demander, si vous allez cueillir, de ne couper que quelques fleurs sur chaque pied. Surtout, n’arrachez pas la plante entière.

Armoise, fille d’Artémise, couronne de Saint Jean, Ceinture de Saint jean, herbe de feu, herbe au cent goûts,
Elle est utile pour équilibrer les cycles féminins.

Elle était cueillie en cas d’épilepsie et de danse de Saint Guy.

Actuellement, elle est conseillée pour une bonne digestion et pour apaiser les douleurs articulaires et musculaires.

Des études in vitro prouveraient son efficacité contre le cancer du sein, du colon et le paludisme.

D’après la Revue des Sciences de la vie (USA), l’artémise, combinée avec du fer, éradique jusqu’à 98 % des cellules cancéreuses du poumon en 16h.

Joubarbe : artichaut des toits et des murailles, barbe de jupiter

Dioscoride, (médecin Grec du 1er siècle après JC, disait : « la joubarbe a des vertus rafraîchissantes, astringentes et cicatrisantes ».

Il préconisait cette plante pour les blessures légères, les maux de tête et autres.

Aujourd’hui, elle est utilisée fraîche contre les petites brulures, les corps ou les verrues.

Lierre terrestre, courroie de la Saint Jean

Il est recommandé pour les affections respiratoires à longues durée.

 

Marguerite, symbole de pureté et de fidélité

Elle est utilisée contre les douleurs liées aux cycles féminins,.Elle est antispasmodique. Elle est réputée pour apaiser et pour réduire les affections orl.

 

Millefeuille, l’achillée millefeuille, herbe aux charpentier, herbe aux cochers, herbe au militaire, herbe à la coupure, sourcil de vénus, herbe aux femmes

La légende raconte que la mère d’Achille, grand Héros Grec, trempa son bébé dans un bain d’achillée millefeuille en le tenant par le tendon d’achille. Son fils grandit, devint fort et puissant. Il était d’une force inégalée et remportait tous les combats.

Il soignait les guerriers blessés et lui même grâce à cette belle plante. Elle arrêtait le sang des blessures, prévenait les infections et accéléraient la cicatrisation.

Jusqu’au jour ou il reçu une flèche dans son tendon…

L’achillée millefeuille est antiseptique, hémostatique, digestive, cicatrisante et diurétique, entre autres.

Millepertuis, herbe de la Saint Jean, chasse diable, herbe aux fées, herbe aux mille vertus,

Si vous prenez les feuilles de millepertuis à contrejour,, vous verrez qu’elle semble percée de mille trous, d’où son nom.

Elle est anxiolytique. Elle apaise le stress et la dépression. Elle est  antiseptique, antivirale, antalgique, antispasmodique et sédative.

Pour la peau, elle est cicatrisante et anti-inflammatoire. Elle est efficace contre les bleus.

Sauge, son nom, salvia, sauver en dit long sur ce qu’en pensaient nos ancêtres.

On raconte : qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin.

Aujourd’hui, elle est réputée être astringente, antiseptique, anti inflammatoire, fébrifuge et digestive. Elle est conseillée en cas d’état dépressif et en cas de chaleurs liées à la ménopause.

Il y avait aussi des plantes « secondaires » :

L’angélique, l’aubépine, la bourrache, la capucine, la chélidoine, la gentiane, l’hysope, la lavande, la marjolaine, la mauve, la mélisse, la menthe, la myrte, la pimprenelle, le plantain, la reine des prés, le romarin, le serpolet, le thym et la verveine.

 

L’ huile de fleurs de millepertuis

Vous pouvez cueillir des fleurs de millepertuis en prenant garde d’en laisser toujours sur le pied, afin que la plante puisse vivre et se reproduire. Pour préparer une huile, cueillez les fleurs sans rosée et sans pluie.

Qu’est ce que cette huile peut vous apporter ?

Elle est antibactérienne, anti inflammatoire, anti psoriasis et anti eczéma,

Elle peut réduire les douleurs musculaires, les contusions, l’arthrite et l’arthrose,

Elle accélère la cicatrisation des petites blessures et des brulures du premier degré, « coup de soleil » compris.

Elle apaise les  irritations cutanées, démangeaisons, piqures ou morsures d’insectes.

Emotionnellement, elle  apaise et peut réduire le stress, la dépression et les tocs (troubles obsessionnels compulsifs, etc;

Pour le côté émotion, vous pouvez déposer cette préparation sur l’intérieur de vos poignets, sur votre plexus solaire et sur vos voûtes plantaires.

Cette huile ne se consomme pas en interne.

Ne vous exposez pas au soleil après l’avoir appliquée.

Le principe de fabrication est le même pour un grand nombre de fleurs et de plantes (rose, lavande, romarin, sauge, menthe poivrée, etc…)

Comment la préparer ?

  • Cueillez des fleurs de millepertuis sauvages.
  • Déposez les dans un récipient en verre. Vous pourrez réutiliser ce récipient pour d’autres préparations.
  • Couvrez les d’huile de sésame bio.
  • Laissez la préparation reposer pendant 21 jours.

Elle va prendre une teinte rouge. C’est normal, tout va bien. Vous pouvez filtrer, coller une étiquette sur le récipient avec la date et les ingrédients.

Vous pouvez l’utiliser après un coup de soleil, un coup tout court ou une cicatrice dont vous ne voulez plus ou pour les bienfaits cités plus haut.

Comment avoir une jolie peau et un maximum d’énergie

Vous avez envie de bien être et d’énergie tout en ayant une jolie peau ?

Envie d’avoir une peau éclatante et de vous endormir sereinement le soir ?

La nature nous offre des trésors pour cela et pour bien plus encore. Il suffit de les préparer et de les utiliser.

Je vous offre un cadeau gratuit pour vous donner un aperçu de comment respecter votre nature et la nature tout en vous offrant le meilleur.

Pour le lire, cliquez ici : https://jobertazzo_db64.gr8.com/

Je vous souhaite une excellente journée.

Jocelyne

Je vous conseille de n’utiliser que les plantes que vous connaissez bien. Par exemple, pour quelqu’un qui ne les connait pas vraiment, la cigüe ressemble un peu à l’achillée millefeuille… Pour toute util­i­sa­tion thérapeu­tique, deman­dez l’avis de votre médecin.