amour2

Bonjour,

Tout le monde aspire à rencontrer et à vivre l’amour, celui qui transcende, celui qui donne envie de déplacer des montagnes. Aimez vous sentir votre coeur qui bat plus vite ?

Aimez vous vous épanouir pleinement dans les bras de votre compagnon ou de votre compagne ?

L’amour est une des plus grandes forces de notre terre.

Il est le sentiment le plus merveilleux et le plus puissant qui soit mais il peut être fragile.

Savez vous ce qui peut le faner, le freiner ou le bloquer ?

On ne peut donner que ce que l’on a

On ne peut donner de l’amour que si l’on en a pour soi-même.

L’amour commence par l’amour de soi même. Pourquoi ? Parce que si vous ne vous aimez pas, vous ne pouvez pas aimer les autres ni accepter, ni accueillir l’amour d’autres personnes.

Comme nous avons tous besoin d’amour, ceux qui n’en ont pas pour eux peuvent aller le chercher ailleurs,  pour tenter combler le vide existant en eux.

Ils peuvent l’exiger ou même  dévaloriser ou  maltraiter leur partenaire s’il ou elle ne comble pas leurs frustrations.

Mais le ou la partenaire n’est pas là pour cela. Il ou elle a elle ou lui même ses propres besoins.

Nous avons la responsabilité de combler nos propres besoins et d’accueillir l’amour pour nous et pour les autres dans la plus grande des bienveillance.

Il nous arrive souvent de rejeter la responsabilité de nos problèmes sur les autres. nous nous victimisons assez facilement. Le soucis, c’est que nous ne résolvons pas nos problèmes, puisque nous sommes dans l’attente que d’autres le fassent pour nous, et il s’ensuit de grosses frustrations… Et nos problèmes ne sont JAMAIS résolus…

Je vous invite à prendre vos responsabilités en mains, pour chacune de vos pensées et chacun de vos actes.

C’est quoi, l’amour de soi ?

Par amour de soi, je ne parle pas de narcissisme ou d’égocentrisme, je parle de respect de soi, de bienveillance et d’ouverture à toute votre personne. Nourrir votre amour pour vous même vous permet d’aimer, d’accepter et d’accueillir l’amour.

Pour cela, vous pouvez poser l’affirmation :

Je suis parfait(e) exactement comme je suis, je m’estime et je m’aime inconditionnellement.

Je me sens merveilleusement bien.

Je vous invite à formuler cette affirmation avec le plus de ressenti possible souvent.

Rien ne résiste à la répétition.

Quelles sont vos croyances au sujet de l’amour ?

Certaines de vos croyances peuvent vous venir directement de votre enfance.

Là aussi, vous pouvez peut être vous victimiser. Mais le passé est le passé et vous ne pouvez pas revenir en arrière. Il ne sert à rien de ruminer. En revanche, cela peut vous freiner ou vous bloquer.

Je vous invite, en tant qu’adulte, à prendre votre vie en main. Ce n’est pas le passé qui décide pour vous, c’est vous qui décidez pour tout, à chaque instant de votre vie.

Mais, parfois, les freins ou blocages issus du passé peuvent être inconscients.

Peut-être vous avez été aimé de vos parents et de votre environnement et vous vous sentez capable de vivre une belle relation épanouissante ?

Ou peut être pensez vous que votre compagnon ou compagne devrait vous aimer comme votre père ou votre mère aurait dû vous aimer ?

Malheureusement, il est facile, en tant que parents, d’avoir des maladresses du type : je t’aime si tu fais tes devoirs, je t’aime si ceci, si cela, ce qui implique : tu dois faire ce que je demande et non pas ton besoin, sinon, je ne t’aimerais pas.

Il est possible que vous ayez entendu ce genre de phrases assassines : tais toi, ce qui veut dire : ce que tu peux dire n’a pas d’intérêt ou encore : tu es sans intérêt.

Vos parents ou votre environnement vous ont donné à penser que vous n’êtes pas digne d’être aimé ?

Ils ont pu aussi vous dire : j’ai autre chose à faire, ce qui signifie : je ne te donne pas de temps parce que tout est plus important que toi dans ma vie.

Certains parents peuvent aussi se montrer dévalorisants en disant :

  • tu es égoïste,
  • tu es menteur,
  • tu es irresponsalbe,
  • on ne peut pas te faire confiance,
  • tu es ceci, tu es cela…

Ils ne l’ont pas forcément fait exprès, mais, quand on est enfant, cela fait très mal et, quand on grandit, il faut travailler sur soi pour s’en remettre et devenir qui on a envie de devenir.

Parents, pensez au besoin vital de vos enfants

Oui, vous êtes toujours pressé, surbooké mais, parents, quoi qu’il arrive, qu’elle que soit la situation, s’il vous plait, n’hésitez pas à dire à vos enfants : je t’aime, comme tu es, sans condition.

C’est vraiment très important pour eux et pour vous.

Vous voulez qu’ils soient heureux, plus tard, n’est ce pas ? Alors sachez qu’ils ont besoin de s’entendre dire qu’ils sont aimés de vous. Cela ne va pas de soi.

Vous aimez entendre dire : je t’aime, n’est ce pas ? Et bien, vos enfants sont pareils et ont besoin de cette sécurité de votre amour.

Si vous le leur dites, ils ne pourront pas s’imaginer ne pas être aimé et si, par ailleurs, vous leur dites des choses peu agréables, parce que cela fait partie de l’éducation, ils sauront, et ne seront pas démontés pour le reste de leur vie tant qu’ils ne travailleront pas dessus.

Aimez les, et dites le, c’est un formidable cadeau que vous leur faites.

Messages toxiques

Pensez vous, suite à une expérience amoureuse douloureuse, que l’amour fait mal et qu’il faut s’ en méfier ?

Pensez vous que personne ne vous aimera, parce que vous ne le méritez pas ou autre ?

Est ce que l’amour touche un point sensible de votre histoire, est ce qu’il réveille une blessure en vous ?

Doutez vous?

A tout moment de notre vie, nous pouvons recevoir des messages toxiques, qui peuvent faire beaucoup de dégâts sur notre vie future.

Vous pouvez éviter d’ancrer autant que possible ces messages et les nettoyer. Pourquoi en souffrir alors que celui ou celle qui les envoie ne vous parle même pas de vous, mais de lui ou d’elle même ? Qui est en colère, qui distille de la douleur ? Vous ou celui qui se permet de porter un jugement ? Cela ne vous concerne pas personnellement.

Ne donnez jamais le pouvoir de vous faire du mal à quelqu’un d’autre. Les  autres ne peuvent vraiment vous faire du mal que si vous leur en donnez la permission.

Pour effacer les croyances qui ont pu s’installer avec ce genre de message, vous pouvez prendre une feuille, un stylo, et noter les réponses à ces questions :

  • quand je pense à l’amour, quelles sont les premières idées qui arrivent ?
  • d’où viennent ces idées ?
  • Est ce qu’elles m’appartiennent ou est ce un jugement porté par quelqu’un d’autre ?

S’il s’agit d’un jugement porté par quelqu’un d’autre que vous, vous ne pouvez rien faire et il ne vous concerne pas, Oubliez le purement et simplement.

S’il s’agit d’un jugement que vous vous portez, notez :

  • si je continue à penser ceci, que va t’il se passer d’ici 6 mois ? D’ici un an ?

Si vous souhaitez vous débarrasser de ces jugements,

  • 1 engagez vous envers vous même à vous débarrasser de ces jugements,
  • 2 inversez les, par exemple : je ne suis pas digne d’être aimée parce que je suis trop gros(se) devient : je suis parfait(e) comme je suis, je m’aime et je me respecte.
  • 3 notez votre nouvelle intention et déposez là dans un endroit ou vous pourrez la lire souvent. (porte de frigo, toilettes…)

Rendez à César ce qui appartient à César, libérez-vous

Les critiques et les jugements portés sur vous ne vous concernent pas. Ils sont émis par d’autres personnes qui vous regardent à travers leurs propres filtres et leurs propres croyances. Si vous ne correspondez pas à leur idée de la perfection, ils vous critiquent. Cela n’a aucune importance et ne laissez pas cela avoir un impact sur votre vie.

Prenez bien conscience que cela ne vous appartient pas et n’y prêtez donc pas d’attention. Evitez de focaliser.

Vous êtes un être unique de paix, d’amour, d’abondance, de bonheur, un vrai miracle.

Pour vous libérer de tout ce qui ne vous convient pas, vous pouvez accorder votre pardon et vous accorder votre pardon. C’est très simple, pensez, en conscience :

  • je suis désolé de n’avoir pu mieux faire,
  • je me demande pardon,
  • merci,
  • je m’aime.

Aimez vous

Ne vous comparez pas aux autres, l’amour de soi ne souffre aucune condition.

Acceptez vous tel que vous êtes, avec vos forces, vos faiblesses, votre vulnérabilité, votre amour et votre bienveillance.

Ne pensez pas : je m’aime si … ou je m’aime quand…. NON.

Vous vous aimez parce que vous êtes un être merveilleux et que vous le méritez, c’est tout.

Vous êtes unique, génial (e), doté d’une immense intelligence, vous avez besoin de vous, les autres ont besoin de vous, le monde a besoin de vous.

Vous pouvez poser l’intention, en conscience : je m’aime exactement comme je suis, inconditionnellement.

N’hésitez pas à vous offrir  des rendez vous avec vous même. Honorez-vous en allant par exemple faire un tour en forêt, ou en lisant un bon livre, ou en faisant du sport, ou quelque chose qui vous parle, que vous aimez.

N’annulez jamais ces rendez-vous, l’être le plus important pour vous sur cette terre, c’est vous.

Vous voulez apporter l’amour, la paix, la sérénité et le bonheur autour de vous ? Aimez vous et vous l’apporterez. Vous pourrez devenir fort(e) et contribuer à un monde meilleur.

La pierre de l’amour

Il existe un cristal tout doux, plein de tendresse, aux couleurs apaisantes qui émane des vibrations d’amour : le quartz rose. Il peut être un excellent support pour vous aimer ou pour attirer l’amour de votre compagnon ou de votre compagne si vous êtes célibataire, s’il ou elle le souhaite et si c’est bon pour vous deux.

Vous pouvez le porter en bijoux, ou avoir une pierre de quartz rose dans votre poche, ou le déposer sous votre oreiller ou au pied de votre lit.

Vous pouvez aussi le déposer dans une chambre, près du lit de votre enfant. Ce cristal apaise et aide à un endormissement serein.

Il va diffuser une douce énergie de paix et d’amour.

N’oubliez pas de nettoyer votre pierre régulièrement en la passant sous un filet d’eau en pensant en conscience : je nettoie ce quartz rose ici et maintenant.

En couple

Vous avez des sentiments pour quelqu’un  et vous avez envie de vivre  les meilleures relations qui soient ?

Gardez toujours en conscience que avez vos propres idées de relation et que votre partenaire a les siennes.

Discutez, échangez sur  vos choix de vie, vos désirs, vos croyances bonnes et moins bonnes, vos

centres d’intérêts communs, vos besoins respectifs, vos passions et vos projets.

Et si, parfois, cela fait mal, demandez vous qu’est ce qui fait écho chez vous. Qu’est ce qui fait que cela fait mal ? Considérez cela comme un challenge.

Si cela fait mal, c’est que vous ne vous sentez pas bien avec ça, c’est le moment de vous mettre à l’écoute de vous, de détecter la racine du problème et de le résoudre en agissant.

Je vous invite à échanger au maximum, dans la plus grande des bienveillance pour vous même et pour votre partenaire.

Non à l’ennui

Savez vous quel est un des  pires problèmes que l’homme doit résoudre dans sa vie ? L’ennui. L’ennui baisse le niveau d’énergie et détruit votre envie de bouger, de vivre, d’être heureux, d’agir et d’atteindre le bonheur.

Dans un couple, vous pouvez entretenir votre relation comme un jardinier arrose ses fleurs : apportez du piment à votre vie, faites des choses inhabituelles, inattendues et surprenantes.

Faites 1000 petites et grandes choses pour l’autre.

Rappelez vous qu’il ou elle est aussi un être unique et qu’il ou elle n’a pas forcément les mêmes goûts que vous. Pour être sûr (e) que ce que vous faites va plaire à l’autre, demandez lui ce qu’il ou elle aime et n’oubliez pas de dire : je t’aime.

Ces deux petits mots ont un effet presque magique sur vous et sur votre partenaire et booste très, très largement votre champ énergétique.

Merci à vous. Gratitude. Je vous souhaite une excellente journée.

amour1